La culture des moules : tout savoir sur la mytiliculture

Il existe trois techniques d’élevage de moules et aucune d’entre elles ne nuit à l’environnement. Découvrez la mytiliculture, avec Léon de Bruxelles.

QU’EST-CE QUE LA MYTILICULTURE ?

La mytiliculture désigne l’élevage des moules. C’est actuellement la culture marine la plus répandue en Europe. Les premiers essais de mytiliculture sont anciens et remontent au Moyen Âge, et on assiste depuis quelques décennies à un renouveau des techniques de culture des moules. Si toutes consistent à capturer les naissains (bébés moules) qui se nourrissent de phytoplancton naturel, les méthodes d’élevage varient en fonction des particularités des territoires maritimes, telles que l’amplitude de la marée ou la morphologie des côtes.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES D’ÉLEVAGE DE MOULES ?

Il existe aujourd’hui trois techniques de mytiliculture. Chacune d’entre elles confère des particularités singulières aux moules :

  • La mytiliculture sur fond marin : elle consiste à récolter les naissains dans les mers à fortes marées. Cette culture par épandage s’effectue sur les parties basses de l’estran comme en Bretagne, ou par dragage sur des bancs naturels peu profonds. Cette dernière méthode d’élevage permet de capter des moules aux coquilles épaisses et à la chair relativement claire, à l’instar de la moule de Hollande.
  • La mytiliculture sur cordes : elle est réalisée dans les mers sans ou à faibles marées (les mers Méditerranée et Adriatique par exemple). Les moules se fixent sur des cordes verticales suspendues à des parcs ou à des radeaux flottants. Cette technique est utilisée notamment sur les côtes de la mer Adriatique pour la culture de la moule d’Italie.
  • L’élevage de moules sur pieux made in France : il est réalisé avec des pieux verticaux plantés dans la partie basse de l’estran. Ces pieux forment des rangées et ne sont accessibles entièrement qu’en cas de fortes marées. Cette technique, très pratiquée en Normandie, en Bretagne, en Vendée ou en Charentes, permet d’obtenir les fameuses « moules de bouchots », à savoir des petites moules à la chair orangée et à la coquille très sombre.

Bon à savoir : chez Léon de Bruxelles, vous savez d’où viennent les moules que vous dégustez car leur origine est affichée tous les jours à l’entrée de votre restaurant.

À lire aussi : Quelles sont les différentes variétés de moules ? Leurs origines ?

LA MYTILICULTURE, UNE CULTURE MARINE ÉCOLOGIQUE

La mytiliculture contribue à la protection de l’environnement car aucun traitement chimique n’est utilisé pour l’élevage des moules. Elles se nourrissent en effet de phytoplancton naturel vivant déjà présent dans le milieu marin. Il s’agit ainsi d’un mode de culture écologique, et considérablement moins polluant que l’élevage de viande.

À lire aussi : Quelles sont les bienfaits des moules ?

RETOUR A NOTRE FILIÈRE MOULES

Close
Menu enfants chez Léon
télécharger le pdf
Menu Enfant
Postulez chez Léon
Close
Joindre un fichier (2 Mo)
Félicitation votre candidature à bien été envoyée !
Invitez vos amis chez Léon
Close

Créez votre mail d'invitation en choisissant parmi les différentes options des menus déroulants ci-dessous

En envoyant mon invitation, j'accepte de recevoir les offres de Léon de Bruxelles

Félicitation votre mail à bien été envoyé !
Ce site et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience sur le site, vous proposer des contenus personnalisés et à des fins d’analyse.
Je paramètre les cookies