Quelques informations à connaître sur la frite

À manger seules ou en accompagnement de moules, d’une pièce de viande ou d’un burger, les frites sont généralement appréciées de tous. Pour briller en société au cours d’un repas chez Léon de Bruxelles et pour votre culture personnelle, voici des informations phares à connaître sur les frites.

tout savoir sur la frite

Les frites : des allumettes mais pas que

Que vous les mangiez avec les doigts ou à la fourchette, les formes des frites peuvent varier. La plus classique est sans doute la frite allumette. Elle est reconnaissable entre mille car elle est longue et fine. Visuellement, elle se pare d’une jolie couleur dorée. Un peu plus épaisses, les frites rustiques (ou potatoes) ont une forme de demi-lune. Pour ceux qui aiment les angles droits, les pommes Pont Neuf, de forme rectangulaire, devraient faire l’affaire. Pour les tailler, rien de plus simple : il faut réaliser des bâtonnets de 1 cm sur 7. Enfin, pour des frites délicates et fondantes, il y a les frites paille. Pas de couteau pour les tailler, vous risqueriez de vous blesser. Prenez de préférence une mandoline pour réaliser de fines lanières.

À lire aussi : Quelles sont les meilleures variétés de pommes de terre pour faire des frites ?

L’origine de la frite, un match entre pays voisins

Le match entre la Belgique et la France quant à l’origine de la frite est une anecdote à connaître. L’histoire belge relate une naissance de la frite dans la ville de Namur. La française, elle, conte une création à Paris pendant la Révolution, après qu’Antoine Parmentier ait fait la promotion de la pomme de terre.

Outre le fait que chaque pays revendique la conception de la frite, il faut souligner que la frite belge n’est pas la même que la frite française. Tandis que la première est généralement cuite dans de la graisse de bœuf, l’huile végétale est préférée pour la seconde.

À lire aussi : Quelle huile choisir pour les frites ?

Envie de déguster des moules, un fish & chips, un fish burger ? Rendez-vous dans l’un de nos restaurants Léon de Bruxelles ou découvrez notre carte à emporter.

L’astuce de la double-cuisson

Vous faites des frites maison et vous n’arrivez jamais à obtenir le croustillant idéal ? Peut-être que vous ne connaissez pas le secret qui permet d’y parvenir. Outre le choix et la préparation de vos pommes de terre (découpe, rinçage), il y a la double-cuisson. Pas de croustillant sans plonger deux fois vos frites dans un bain d’huile. Le premier doit permettre de cuire les frites au 3/4. Le second est à réaliser juste avant de servir pour terminer la cuisson. Il ne vous restera plus qu’à les éponger pour enlever l’excédent de gras, les saler et déguster, tout simplement !

À lire aussi : Comment faire des frites croustillantes ? Les points-clés

RETOUR À NOS CONSEILS CULINAIRES

Close
Menu enfants chez Léon
télécharger le pdf
Postulez chez Léon
Close
Joindre un fichier (2 Mo)
Félicitation votre candidature à bien été envoyée !
Invitez vos amis chez Léon
Close

Créez votre mail d'invitation en choisissant parmi les différentes options des menus déroulants ci-dessous

En envoyant mon invitation, j'accepte de recevoir les offres de Léon de Bruxelles

Félicitation votre mail à bien été envoyé !
Ce site et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience sur le site, vous proposer des contenus personnalisés et à des fins d’analyse.
Je paramètre les cookies