La mouclade : l’alliance des moules et des épices

La mouclade est une recette à base de moules et d’épices, comme le curry et le safran. D’où vient cette recette ? Quelles variantes existent et comment la réaliser ? Léon de Bruxelles vous dit tout sur ce plat typiquement français.

D’où vient la mouclade ?

La véritable mouclade est née sur les bords de l’Atlantique, dans l’ancienne province saintongeaise qui comprend la Charente-Maritime et la Charente notamment. À l’époque où La Rochelle commerçait avec l’Orient, le port récoltait dans ses échanges de nombreuses épices dont le curry et le safran. Il ne fallut pas longtemps pour que cette région productrice de moules de bouchot n’invente une nouvelle recette : la mouclade, où moules et épices s’allient pour une invitation à un voyage gustatif inédit.

Bon à savoir
Le mot « mouclade » vient de la langue saintongeaise et du mot « moucle » qui signifie « moule ».

Comment cuisiner une véritable mouclade ?

Pour cuisiner la mouclade charentaise, il faut :

  • Des moules de bouchot,
  • Du persil,
  • Du beurre,
  • De la crème fraîche,
  • Des œufs,
  • Du safran,
  • De l’oignon,
  • Du pineau des Charentes (à défaut du vin blanc sec de la région ou du Cognac).

Il suffit de faire revenir le beurre avec l’oignon dans un faitout et d’y ajouter ensuite le pineau et les moules préalablement nettoyées. Couvrez le faitout pendant quelques minutes en remuant régulièrement. Lorsque les moules sont ouvertes, écumez-les en réservant bien le jus et ôtez une des deux coquilles de chaque moule. Placez toutes les moules sur une plaque de cuisson allant au four. Pendant qu’il préchauffe, mélangez les œufs, la crème, le poivre, le safran et le jus des moules. Puis, recouvrez chacune d’elles du mélange et laissez gratiner le tout au four pendant quelques minutes en position grill. Ajoutez du persil sur les moules et à table !

À lire aussi : La moule de Bouchot, un savoir-faire légendaire

Envie de déguster des moules , un fish & chips ou un burger ? Rendez-vous dans l’un de nos restaurants Léon de Bruxelles ou découvrez notre carte à emporter.

 La mouclade : comment la cuisine-t-on ailleurs ?

Si la mouclade est née du côté de la Charente-Maritime, dans l’ancienne région saintongeaise, la recette a traversé ses frontières et se décline désormais sous différentes façons. Des variantes de la mouclade charentaise ont vu le jour dans d’autres régions comme la Bretagne et sur les bords de la Méditerranée notamment. Mais sans aller aussi loin, dès le sud de la Charente-Maritime, le safran est remplacé par le curry dans la recette de mouclade fourasine. En Bretagne, le cidre breton et le curry remplacent respectivement le pineau charentais, et le safran. La recette de mouclade Saint-Jean comprend une béchamel en plus de la crème fraîche, du curry, du jaune d’œuf et du jus de cuisson des moules. La mouclade vendéenne inclut de l’eau-de-vie de pays en lieu et place du pineau, tandis que le piment de Cayenne vient s’ajouter au safran. Pour cette variante de mouclade, la cuisson se fait sur la gazinière et non au four.

Si avec toutes ces recettes de mouclade, vous n’avez pas l’eau à la bouche…

À lire aussi : Plat avec des moules : les spécialités régionales françaises

RETOUR À NOS CONSEILS CULINAIRES

Close
Menu enfants chez Léon
télécharger le pdf
Menu Enfant
Postulez chez Léon
Close
Joindre un fichier (2 Mo)
Félicitation votre candidature à bien été envoyée !
Invitez vos amis chez Léon
Close

Créez votre mail d'invitation en choisissant parmi les différentes options des menus déroulants ci-dessous

En envoyant mon invitation, j'accepte de recevoir les offres de Léon de Bruxelles

Félicitation votre mail à bien été envoyé !
Ce site et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience sur le site, vous proposer des contenus personnalisés et à des fins d’analyse.
Je paramètre les cookies