Comment cuisiner les moules : tour du monde des recettes

Chaque année, 1 625 000 tonnes de moules sont consommées dans le monde. De la Thaïlande au Chili en passant bien sûr par la Belgique, comment cuisiner les moules selon les recettes typiques de chaque région du globe ? Découvrez comment préparer les moules à la thaï, à l’italienne, ou cuisinées comme au Portugal en surprenant vos papilles.

Préparer les moules à l’espagnole

La sarsuela est une façon typiquement espagnole de cuisiner les moules. Ce plat préparé dans les cuisines catalanes, valenciennes et baléares se compose de poissons de roche, de crustacés, de coquillages, de moules bien entendu, mais aussi de calamars frits. Le tout revient dans une sauce appelée sofregit, élaborée à base d’huile d’olive, de tomates, d’ail, d’oignons et relevée de safran et de persil.
Semblable à une paella sans riz ou à une bouillabaisse, la sarsuela est préparée traditionnellement dans une cassole, sorte de casserole catalane en terre. Plutôt longue à préparer, elle est surtout consommée les dimanches et jours de fête.

À lire aussi : 4 façons de cuisiner les moules

Cuisiner les moules à l’italienne

Connaissez-vous la Zuppa di Cozze ? Si cette soupe de moules aux tomates venue d’Italie était à l’origine consommée à Naples, lors du Jeudi Saint, elle s’apprécie à présent à tout moment. Dans la recette de ce plat délicat et parfumé à déguster chaud, on trouve des moules, du poulpe, des palourdes et/ou des crevettes selon les recettes, des tomates concassées, de l’huile d’olive, du poireau, du piment, du vin blanc ainsi que du safran et de la coriandre pour rehausser le tout. Cette soupe se savoure avec une grande tranche de pain blanc grillé.

Comment préparer les moules à la portugaise ?

Pour préparer les moules à la portugaise, il faudra vous armer de patience mais le résultat vaut largement quelques heures de préparation. L’arroz de Marisco, plat traditionnel de la cuisine lusitanienne, puise ses origines sur la plage de Vieira de Leira et est considéré, excusez du peu, comme l’une des sept merveilles de la gastronomie nationale.
Ce plat semblable à une paella se compose de crevettes, de palourdes, de crabe, de homard, de moules et de coques. Les palourdes sont cuites dans un bouillon récupéré pour la préparation du riz, qui mijote ensuite dans un ragoût fait d’ail, de tomate, d’oignon et d’huile d’olive.

À lire aussi : Comment faire des moules gratinées ?

Préparer les moules à la belge, oui, mais…

Élevées au rang de plat national belge, les moules frites n’ont plus besoin d’être présentées. Il existe d’autres façons de cuisiner les moules « à la belge ».
Les moules parquées, originaires de Bruxelles, sont consommées crues avec une vinaigrette à l’ail ; pour d’autres, la vinaigrette est remplacée par du citron et du poivre. L’ensemble s’accompagne souvent de pain gris, de beurre et d’un verre de vin blanc. À vous de choisir votre camp !

À lire aussi : Quelle est l’origine des moules-frites ?

Envie de déguster des moules , un fish & chips ou un burger ? Rendez-vous dans l’un de nos restaurants Léon de Bruxelles ou découvrez notre carte à emporter.

Les moules thaï, exotiques et savoureuses

Chaque année, la Thaïlande produit 230 000 tonnes de moules d’élevage sur les 1,8 million de tonnes produites dans le monde, se plaçant ainsi 2e plus gros producteur mondial. Normal donc que les moules soient très appréciées et consommées dans ce pays baigné par la mer d’Andaman et la mer de Chine du Sud.
Pour préparer les moules à la thaï, faites revenir de l’ail, des échalotes, du gingembre, du piment dans de l’huile, allongez avec du lait de coco et du jus de citron vert, du nuoc-mâm et du sucre et ajoutez les moules. À apprécier avec du riz thaï, par exemple.

À lire aussi : Notre recette de moules au curry

Les moules à la chilienne, épicées et surprenantes

Au Chili aussi, on produit et on mange des moules : 170 tonnes produites chaque année, plus du double de la production française. Pour les apprécier à la mode sud-américaine, osez la soupe à la chilienne : des moules, des oignons, de l’ail, du vin blanc, un bouquet garni, des carottes, du poivron, des tomates, du jus de citron, un peu d’huile d’olive. Les plus courageux ajouteront une pointe (ou plus) de piment rouge pour ajouter un peu de chaleur à une soupe à boire chaude ou froide selon les goûts.

Bon appétit !

À lire aussi : Production de moules : où en trouve-t-on ?

RETOUR À NOS CONSEILS CULINAIRES

Close
Menu enfants chez Léon
télécharger le pdf
Postulez chez Léon
Close
Joindre un fichier (2 Mo)
Félicitation votre candidature à bien été envoyée !
Invitez vos amis chez Léon
Close

Créez votre mail d'invitation en choisissant parmi les différentes options des menus déroulants ci-dessous

En envoyant mon invitation, j'accepte de recevoir les offres de Léon de Bruxelles

Félicitation votre mail à bien été envoyé !
Ce site et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience sur le site, vous proposer des contenus personnalisés et à des fins d’analyse.
Je paramètre les cookies